• Frenchie

COMMENT PARTIR VIVRE À L'ETRANGER À L'ÂGE DE 16 ANS?

Tout ceux qui me connaisse savent que je suis une mordue du voyage. En effet, je voyage depuis toujours grâce à mes parents qui ont su me transmettre leurs curiosité du monde. Seulement, c'est vraiment à l'âge de 16 ans que j'ai pris mon envol pour ce qui serait mon premier voyage initiatique. Ainsi, je voulais vous partager mon parcours et comment j'ai pu réaliser un rêve !


- par où commencer ?

- comment choisir avec quelle association partir ?

- comment en parler à ses proches ?

- le financement

- les attentes

- bien préparer son départ


Avant de vous transmettre tout mes conseils, il me faut nous raconter mon expérience. Je suis partie aux Etats-Unis, pendant 10 mois sans voir mes proches et sans revenir en France. J'avais 16 ans, et je ne rêvais que d'une chose : voyager, partir et vivre de nouvelles choses, alors j'ai tout fait pour que cela devienne possible et je suis partie en 2017 ! C'est un des meilleurs choix que j'ai pu prendre dans ma vie, et je le referais mille fois. Parfois, il faut savoir oser et aller au bout de ces envies.



- Par où commencer ?


J'étais à l'époque en seconde, et la vie a fait que je n'aimais pas du tout l'environnement dans lequel j'étais - un lycée privé et assez élitiste - qui ne m'allait pas du tout, ce qui m'a encore plus motivée à partir ! Un jour, en rentrant du lycée j'ai tout simplement fait des recherches sur internet, "comment partir vivre à l'étranger mineure", "comment voyager mineure"...etc. Et j'ai trouvé plusieurs organisations qui proposaient à des lycéens une année à l'étranger. Quoi de mieux ? J'ai ensuite dévoré plusieurs sites web, pour comprendre les exigences attendues des différentes associations.


1 -> Être déterminé et être sur de comprendre l'expérience : 1 an sans voir ses proches dans un pays étranger. Ensuite, commence les recherches afin de trouver l'association qui te conviendra le mieux et le pays que tu souhaites découvrir.

- Comment choisir avec qui partir ?


Il existe des centaines d'associations différentes avec laquelle partir, c'est pourquoi il faut faire en fonction de ces besoins personnels. En ce qui me concerne, j'avoue avoir choisi au hasard, je savais que j'avais envie de partir et peu m'importait vraiment avec qui, tant que j'y allais. J'ai eu un coup de coeur sur PIE, (Programmes Internationaux d'Echanges), une association à but non lucratif qui a su très bien m'accompagné dans mon voyage !


Cependant encore une fois, je conseille fortement de faire des recherches et de prendre sa décision en fonction de ce que tu recherches ! Par exemple, PIE m'a demandé de choisir un pays, mais je ne savais pas ou j'allais être situé avant 1 mois, avant le départ. L'association explique ça par le fait que le plus important est d'avoir une famille qui nous correspond vraiment (ton dossier est accessible dans toutes les familles du pays). Etant donné que c'est la famille d'accueil qui choisit l'enfant, tout dépend de qui mettra son dévolu sur toi ! Personnellement, c'était dans le Wisconsin et c'était incroyable.

Une fois que tu as choisis avec quelle association tu partiras, il faut les contacter ! C'est important que ce soit toi qui le fasse et personne d'autre, c'est le début de ton voyage !


2 -> Faire beaucoup de recherches, et une fois avoir pris la décision qui te convient le mieux, contacte l'association que tu as choisis. Fais le seul : la préparation d'un voyage, c'est le début du voyage.



- Comment en parler à ses proches ?


Etant partie à l'âge de 16 ans, il est assez évident que j'ai du avoir beaucoup de discussions pour convaincre mes parents de me laisser partir. Au début, mon père refusait strictement de me laisser partir seule et de ne pas me voir pendant un an. Ma mère y était plus favorable car elle comprenait mon envie, elle savait que c'était ce qu'il y a de mieux pour moi. Seulement, c'est très dur en tant que parents de laisser son enfant partir et de ne pas le voir pendant longtemps, donc...


3 -> Lors de vos discussions, amène le sujet en étant bien précis et sur de ton choix, montre leurs que c'est un projet auquel tu as réfléchis. Essaye de rallier des tantes/oncles/grand-parents...etc (adultes) à ta cause pour qu'ils t'aident à plaider ton cas ! Mais surtout, donne leurs du temps. Même si c'est une opportunité exceptionnel, c'est très dur pour des parents de laisser partir son enfant à 16 ans.


- Avoir un plan B


Il est très important d'avoir un plan B et de s'inscrire dans son lycée ou sur parcoursup (si tu souhaites le faire après ta terminale). Même jusqu'à peu de temps avant le départ, il faut s'attendre à ce que cela ne se fasse pas (je sais c'est frustrant, mais le Covid est un bon exemple de ce qui peut arriver).


4 -> Fais toujours en sorte d'avoir un plan B au cas ou quelque chose arrive (genre la Covid :)))





- Comment je peux financer mon année ?


Une année à l'étranger coûte très cher, il faut penser : aux assurances, au logement, se nourrir, se déplacer, les activités...etc. Seulement il ne faut pas te décourager il existe plusieurs manière de trouver un financement ! Premièrement, j'ai écris un article sur comment se lancer dans un projet humanitaire, il y a donc des conseils qui pourront t'aider!

Ensuite, il est tout à fait possible d'avoir accès a une bourse pour partir, il faut remplir un dossier : cela dépend aussi de l'association avec laquelle tu pars, mais je sais que PIE propose plusieurs bourses ! De plus, il faut savoir qu'avec PIE les familles ne sont pas payés, ce n'est que basé sur du bénévolat. Cependant, le prix reste quand même très élevé. Tu peux donc t'inscrire pour une bourse d'étude, tu peux créer une cagnotte et demander des donations, tu peux travailler et essayer de mettre de côté...etc. Il existe pleins de façons d'y arriver !


5 -> Trouver un moyen de financer l'année, que ce soit tes parents, une bourse, une cagnotte, ton travail...etc, c'est un sujet important à aborder. C'est aussi un sujet à retenir lors de tes recherches, car beaucoup d'associations sont extrêmement chères !



- Les attentes que l'on peut avoir


Un des meilleurs conseils que je puisse donner, soit d'être ouvert à toutes possibilités. Il ne faut pas vouloir partir un an à l'étranger en n'ayant que Miami, New York City ou Los Angeles comme envies. Il faut être ouvert d'esprit et être prêt à aller n'importe où dans le pays. Au début, j'étais dans l'esprit "trop bien je rêve de vivre à New-York, je vais choisir cette destination". Seulement, l'opposé c'est passé et je ne regrette pas mon choix. Mon deuxième conseil sera d'aller à un endroit que tu ne connais absolument pas, de ne pas te fermer aux clichés de l'endroit. New-York est une grande ville, tu auras le temps d'y retourner seule, seulement tu ne pourras peut-être pas explorer une state méconnue comme le Michigan, le Minnesota ou la Caroline du Nord. Une famille m'a choisi dans le fin fond du Wisconsin, j'étais dans une famille de fermiers et j'ai adoré : je n'aurais pas pu avoir une expérience plus dépaysante, c'est ce qui m'a fait ouvrir les yeux et grandir sur pleins de choses.


6 -> Confronte la différence, respecte la et explore la, c'est passionnant. Ne t'attends pas à vivre dans une grande ville, accepte le fait que tu puisses vivre partout. De plus, ne t'imagine pas des scénarios dans ta tête (bon on le fait tous, c'est sur... Mais ne te bloque pas à un scénario précis), car ce que tu vas vivre sera au dessus de tes attentes et unique !




- Comment préparer son départ ?


Il y a tellement de choses à faire avant de partir... Tout d'abord, renseigne tout sur le climat de l'endroit, les clichés, la localisation et les coutumes. Il était important pour moi d'en savoir un minimum sur l'endroit ou j'allais atterrir mais ça reste ton choix de t'informer !

Il faut ensuite voir ce que tu souhaites emmener avec toi... Au niveau des habits, penses que tu vas y être pour plusieurs saisons. Ensuite, un conseil vraiment important : ne prend pas trop d'affaires. Peu importe ou tu iras, tu vas acquérir pleins de choses, des souvenirs, des vêtements typiques, des cadeaux...etc. Prend le nécessaire mais n'en prend pas trop.

De plus, j'ai trouvé très important d'avoir des 'adieux' officiels avec mes proches. Avant de partir, j'ai organisé une soirée pour dire en revoir à tout le monde, et je pense que c'est un bon cap pour quelqu'un qui s'en va : ça permet de réaliser qu'on part et que nos proches nous soutiennent dans notre démarche.


7 -> Renseigne toi un minimum sur l'endroit ou tu vas, fais une valise de manière stratégique et ne prend pas trop d'affaires avec toi. De plus, il est très important de dire en revoir à tes proches avant de partir, pour créer une vrai seizure avec ta vie d'avant, et la vie qui t'attend.


Si tu as des questions spécifiques concernant ton voyage, n'hésite pas à me contacter, ce sera un plaisir pour moi de t'aider !



Merci pour votre abonnement ! 

Ecrit%20fre_edited.png